Partagez | .
 

 Quelqu’un peut-il nous expliquer, ce que l’on fait ici ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Date d'inscription : 22/07/2014
Messages : 52
Avatar : La beauté froide : Katie Mcgrath
Activité : Toujours lycéenne, bientôt étudiante en terminale ES.


ma petite vie
mes liens:

http://caughtindreams.forumactif.fr/t70-eira-une-reine-coincee-sous-la-neige http://caughtindreams.forumactif.fr/t126-eira-adcock

Message(#) Sujet: Quelqu’un peut-il nous expliquer, ce que l’on fait ici ? 29.07.14 19:58

Etre dans le quartier futuriste
Quelqu’un peut-il nous expliquer, ce que l’on fait ici ?


Hm… ce paysage avait quelque chose de surprenant, il n’était pas tout à fait le même que partout… il était même incroyable de modernité, il ne ressemblait absolument pas à ce qu’elle avait l’habitude de voir… Il y avait des écrans de partout, à chaque fois qu’Eira posait un regard quelque part, elle voyait des images défilaient formant ainsi des films, ils ventaient toutes sortes de produit de tous les jours, des denrées alimentaires, maquillages, animaux, s’était assourdissant à cause de ce trop-plein de vie. Tout le criait, riait, parlait, chahutait, marchait, courait dans tous les sens.

Un haut-le-cœur la prit soudainement, elle était jusque-là en train de regarder autour d’elle pour retrouver son chemin et le magasin qu’elle cherchait, mais elle les voyait tous se déplacer dans un chaos total. Il n’y avait aucune organisation, des voitures roulant à toute vitesse, les passants traversant n’importe comment, faisant ainsi pillait les automobiles brusquement.  

Le calme de son royaume lui manquait atrocement. Le brouhaha de la ville futuriste surpeuplé, l’effrayait.

En plus, sa tenue faisait tâche dans le décor, sa grande robe princière n’était pas d’actualité, elle était bien trop couverte. Elle se regarda quelques secondes dans une vitrine, qui laissait voir un reflet. Tout le monde avait le même style de vêtements, on aurait presque dit un uniforme tant tout avait l’air de se ressembler.  On suivait les mêmes codes couleurs, les mêmes formes… il était simple de deviner la base, la constante de ces tenues.

Se concentrant sur son aspect, elle s’imagina une apparence rentrant dans le décor, pour se fondre dans la masse, et ainsi moins être regardé de travers ou curieusement. Peu à peu, ses vêtements se transformèrent, un classique le pantalon et un t-shirt sombre un peu séré, une paire de lunette sur le nez, et un visage dégagé par une queue de cheval tirée.

Voilà, elle ressemblait à tant d’autre dorénavant.   Ce n’était plus qu’une parmi tant d’autre, mais bizarrement elle ne se sentait toujours aussi mal alaise par ce lieu en ébullition.

Prenant son courage à deux mains, elle déambula dans les rues, regardant toujours droit devant elle, et se contentant de suivre le bon chemin pour aller dans cette boutique, ce magasin où se trouvaient des objets introuvables partout ailleurs dans le monde des rêves. Pour y accéder il fallait la connaitre, car elle se mêlait parmi toutes les autres, la devanture n’avait rien de particulier, mais l’intérieur si. Toujours bruyante et remplie de monde, être à l’intérieur n’enchantait pas Eira, mais elle était obligée de subir ce trop-plein de vie.  

« Commençons les recherches. » Se souffla-t-elle en pénétrant dans la boutique, essayant d’écarter les personnes pour qu’elle puisse déambuler dans les rayons.


propriété de black leather


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 23/07/2014
Messages : 32
Avatar : Mackenzie Crook


ma petite vie
mes liens:


Message(#) Sujet: Re: Quelqu’un peut-il nous expliquer, ce que l’on fait ici ? 31.07.14 13:54

tu n'es pas sensé avoir peur
t'es le croquemitaine bon sang, ressaisi toi !
Il n'était pas sensé avoir peur. Non, bon sang, c'était lui qui était sensé faire peur. Certes, il n'aimait pas ça, et avait toujours regretté son apparence qui effrayait tout les enfants et même parfois les adultes, mais parfois c'était un avantage. Parce que quand on était craint de tous, on n'avait plus rien à craindre. Mais là, là, franchement, c'était exagéré. Il était juste curieux ! Il avait juste été un petit instant curieux, et avait osé passer les portes de la ville intemporelle, et il avait sûrement dû passer la mauvaise, parce qu'à peine les deux pieds posés dans le lieu, un dinosaure gigantesque s'était mis en tête de le dévorer tout entier. Il avait couru à en perdre haleine, tout droit, en rond, en diagonale et il avait même essayé de courir vers le haut - ce qui, soit dit en passant, avait drôlement bien marché jusqu'au moment où il se jugea assez haut pour souffler un coup... la chute avait été rude. Mais ce dinosaure devait avoir drôlement faim parce que jamais il n'avait abandonné sa poursuite, la gueule grande ouverte comme s'il... comme s'il souriait à pleine dents. Ah. Son cri de panique avait raisonné fort dans tout ce... désert, et personne n'étant pas un animal sauvage et effrayant ne semblait l'avoir entendu. Quoique, même si ce fut le cas, il doutait que quiconque soit venu pour le sauver. Bon. Il ferma ses yeux, et se mit à courir tout droit, tout droit sans même regarder où il mettait les pieds. Il entendit un gros boum, et en regardant derrière lui, le dinosaure semblait s'être cogné contre une vitre que lui n'avait pas senti. Il recula, sembla pleurer un instant avant de retourner vers son habitat la tête basse. Mitaine se mit à regretter sa fuite. Si ça se trouvait, le pauvre animal était dans la même situation que lui : craint uniquement à cause de son apparence. Il mordit sa lèvre inférieure, et se rendit compte qu'il était toujours en train de courir... Et totalement incapable de s'arrêter. Il tenta, il lui sembla des milliers de fois, de stopper l'avancée de ses pieds, tout en évitant les différents passants, mais rien ne sembler l'empêcher de continuer sa course. Il finit par rentrer dans... quelque chose ? Il ne savait pas trop. C'était bien trop lumineux pour lui qui avait trop l'habitude de ses souterrains, et fonça directement dans une personne qu'il n'avait pas vu avant, ce qui eut pour effet de le faire tomber. Et victoire ! De l'arrêter même. Il ne tenta même pas de se relever tout de suite, se contentant de s’asseoir sur le sol en observant la femme qu'il venait de renverser. « je vous prie de m'excuser, je n'ai pas voulu vous renverser. » Il sourit, montrant alors aux yeux de tous ses dents aussi pointues que celle d'un requin d'eau douce, tout en se disant qu'il devait arrêter cette stupide habitude de vouloir avoir l'air gentil. Il se releva, et tendit sa main pour l'aider à se redresser. « est ce que je vous ai fais mal ? »
propriété de black leather
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quelqu’un peut-il nous expliquer, ce que l’on fait ici ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ❝Nous ne choisissons point, le hasard fait pour nous. BRIONAN ♥
» Nous on vit la vie, on fait l'amour, nuit après nuit, jour après jour.
» L'argent ne fait pas le bonheur [Criss]
» Il ne peut plus rien nous arriver d'affreux maintenant !
» Un nouveau depart [avec Ryu Shingen, si quelqu'un veut nous rejoindre il peut]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AND IF WE NEVER WAKE UP :: 
le sommeil profond
 :: la plaine :: la ville intemporelle
-